PATGO

Photographe Voyageur


" PEUPLES D'AILLEURS"

INDE DU NORD / Février 2007




Sensations de voyage...

        INDE DU NORD  / Février 2007.

 

              Quand tu arrives à Mumbaï (ex-Bombay) mégalopole de 15 millions d'habitants (5ème mondiale), tu comprends très vite que tu as quitté le corps frais et aseptisé de l'Europe pour le giron chaud, fécond et mystique de l'Inde. Autant le dire tout de suite, voyager en Inde est une succession de stupeurs, d'émotions intenses et de violence interne. Car l'Inde te marque d'emblée au "rouge" et tu es vite traversé par des sentiments invraisemblables, discordants et excessifs. On en voit de toute les couleurs...

             Cette plus grande démocratie au monde (1,2 milliard d'habitants) où le modèle absolu de l'intelligence spirituelle et politique reste le Mahatma (Grande âme) Gandhi est un continent où le voyageur doit s'abandonner... Faute de quoi, l'Inde te rejette comme un corps étranger car la "Mother India" matrice du peuple Indien accouche de toi, d'un autre "toi". C'est un ventre qui t'absorbe, te malaxe, boulotte tes certitudes et tes habitudes mentales, dégraisse tes préjugés... Il ne faut pas résister... Alors, autant s'abandonner...

             De Mumbaï  (ex-Bombay) au Rajasthan jusqu'à la vallée du Gange, c'est l'émerveillement face aux cultures Hindoues et Mogholes (Perses) qui ont recouvert l'Inde du nord d'un manteau d'or et de brocart. Pays des maharadjas, des palais, des castes, des couleurs éclatantes et des odeurs puissantes. Mais c'est à Vârânasî (ex-Bénares) sur les "ghats" du fleuve sacré que tu touches le cœur de l'Inde, la quintessence de l'Hindouisme. Ville lumière dont les feux des crémations brûlent dit-on depuis trois mille ans. C'est une révélation, un endroit qui touche par la puissance de la religion où la vie côtoie la mort. Lumineuse cité des morts... Fascinant voyage...

                                                                                                                                              Patrice  GONDY

(Inspiré du livre "Dans les mains du soleil " de SIMON)

    


             "  Il est tout aussi futile d'essayer de dessiner une carte de l'univers que de tenter de décrire VÂRÂNASÎ".

                                                                                                                                         Sri  RAMAKRISHNA