PATGO

Photographe Voyageur


"PEUPLES D'AILLEURS"

ISLANDE / Août  2016




Sensations de voyage...

                   ISLANDE. Août 2016 

 

     Si à première vue, l'Islande ressemble à une terre stérile avec ses étendues de glace et de lave, la réalité est étonnante et merveilleuse. Un voyage dans ce pays, terre des extrêmes et des contrastes, perchée en lisière du cercle polaire Arctique est l'occasion d'une formidable leçon de géologie.Cette étonnante petite île recèle des paysages rares en raison de la spécificité de son relief et possède une nature quasiment intacte parmi les plus spectaculaires d'Europe. Terre des volcans qui couvent, des glaciers qui se déplacent lentement avec ses icebergs d'un bleu lumineux, des coulées de laves aux sculptures surprenantes, des jaillissements de geysers, des bassins d'eau thermale entre 35° et 100 °, des falaises vertigineuses époustouflantes et des chutes d'eau impressionnantes parmi les plus puissantes du continent...Les divers paysages ébahissent pat leur splendeur qui selon le temps et la lumière du jour évoquent le début ou la fin du monde. Sols écarquillés, boursouflés, bouleversés, fumants, laissant apparaître par endroits les entrailles de la terre; l'Islande était autrefois considérée par les Vikings comme la porte de l'enfer... 

     Deuxième île d'Europe, cinq fois plus petite  que la France avec seulement 300.000 habitants dont 200.000 à Reykjavík la capitale qui signifie littérairement "baie des fumées", l'Islande est née d'un mariage de feu et de glace. En effet, 210 cratères dont 130 volcans actifs complétés par 280 glaciers font que ce pays est à cheval sur deux plaques terrestres: l’Européenne et la Nord Américaine. Ce phénomène géologique appelé la dérive des continents  - Islande s'écartant de 2 cm par an - est observable  précisément dans le parc de Thingvellir. C'est aussi à cet endroit que fut créé le premier parlement au monde marquant ainsi en l'an 930 le début de la Nation et de l'Etat libre d'Islande.

      Car à l'image de son relief tourmenté rude sauvage et de ses couleurs tranchés et crues, l'Islande ne peut qu'inspirer de sentiments entiers. Sa découverte ne laisse jamais indifférent et on ne fait que s'émerveiller devant la splendeur et l'immensité de ces paysages. Sans oublier cet intangible de magie fantasmagorique dans l'air symbolisée par les  Trolls et les Elfes digne représentant du "peuple  caché": le Huldufolk... 

       Jaune comme le souffre, bleu vert comme l'oxyde de cuivre, rouge comme la rouille, bleu acier et lumineux comme les iceberg, sépia comme la roche volcanique, vert olive comme les champs de laves font de l’Islande un pays fascinant et "esthétique pour les photographes voyageur"....

                                                                                                                                             Patrice GONDY